Logo

Une situation idéale

Fraîchement arrivée à Vaudreuil-Dorion
ccj-entrevue

Propriétaire depuis trois mois à Vaudreuil-Dorion, Marie-Pierre Hardy fait partie de l’une des nombreuses jeunes familles à s’y établir.

Marie-Pierre Hardy est une Vaudreuilloise-­Dorionnaise depuis trois mois à peine. Elle représente le cas typique de nombreux nouveaux résidents de Vaudreuil-Dorion : elle cherchait, pour sa famille, un cadre de vie épanouissant.

« Mon conjoint et moi sommes originaires de l’île-Perrot et, au départ, lorsque nous avons commencé à regarder nos options pour devenir propriétaire, il nous a semblé clair que la ville de Vaudreuil-Dorion se révélait un choix à considérer », explique la mère d’un petit garçon de deux ans. La jeune femme souligne que de nombreux facteurs ont aidé le couple à prendre sa décision et, ainsi, à se porter acquéreur d’une première propriété à Vaudreuil-Dorion le 1er mai dernier. « Je travaille à Montréal. L’offre de service en matière de transport en commun est très intéressante pour les gens dans ma situation, et je sais qu’ils sont nombreux. En effet, que ce soit avec les trains de l’Agence métropolitaine de transport ou encore les autobus du conseil intermunicipal de transport de la Presqu’île, nous nous trouvons à quelques minutes des gares de Vaudreuil et de Dorion. Pour mon conjoint, la situation est différente puisqu’il travaille dans la région de Vaudreuil-Soulanges. En ce qui concerne d’emploi, je pense que c’est une situation attirante pour les jeunes familles d’être à proximité d’un grand centre comme Montréal, mais aussi de se retrouver au cœur d’un centre dynamique comme Vaudreuil-Dorion », poursuit l’adjointe administrative.

Elle ne cache pas non plus que des aspects financiers ont contribué à la décision. Elle note : « Lorsqu’on passe d’un appartement à loyer à une maison, beaucoup de facteurs deviennent importants comme les impôts fonciers. La beauté de la chose, selon moi, à Vaudreuil-Dorion, est que la taxation municipale paraît très abordable vu les ­servi­ces que nous trouvons à proximité. Rapidement, je pourrais énumérer la présence d’une piscine, d’une bibliothèque, de deux arénas ou encore les nombreux parcs dans un petit rayon. En plus, on trouve plein de boutiques et de magasins intéressants, ce qui n’est pas nécessairement bon pour le portefeuille d’une nouvelle propriétaire! »

Enfin, elle est d’avis que de nombreux jeunes couples choisissent d’établir le nid familial à Vaudreuil-Dorion puisqu’ils sentent que l’avenir y sera brillant. « La ville a connu une phase d’expansion rapide ces dernières années et, malgré cela, on ne sent pas d’essoufflement. De nouveaux projets majeurs continuent de poindre comme l’arrivée de la multinationale Ericsson et la construction à venir de l’hôpital régional de VaudreuilSoulanges », conclut Marie-Pierre Hardy.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*