Logo
Une île riche d’histoire

Une île riche d’histoire

Redécouvrir le passé

Les Perrotois sont assis sur une mine. Il ne s’agit pas d’un gisement de fer ou de cuivre, mais bien d’une mine d’histoire. Des édifices le rappellent avec force.

Ouvert au public depuis le ­prin­­­­-temps 1979, le parc historique de la Pointe-du-Moulin est un haut lieu de l’identité et de l’histoire perrotoises. La Ville de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot a même décidé de l’inclure sur son blason officiel. Revenons un peu en arrière.

Joseph Trottier dit Desruisseaux devient propriétaire et seigneur de la seigneurie de l’île Perrot en 1703.

Avec son épouse, Françoise Cuillerier, le seigneur s’installe sur la pointe à l’extrême sud de l’île Perrot, dans son manoir, en 1705. Trois ans plus tard, le couple voit se terminer le moulin de la seigneurie. La construction répond à un des devoirs des seigneurs du régime français d’offrir un moulin à vent à ses concitoyens.

Le moulin de Pointe-du-Moulin compte dans la courte liste des deux moulins québécois encore fonctionnels. Tout l’été, de l’animation est offerte sur le site du mercredi au dimanche de 10 h à 17 h. Le parc historique se trouve au 2500, boulevard Don-Quichotte, à Notre-Dame-de-l’Île-Perrot.

Église Sainte-Jeanne-de-ChantalSainte-Jeanne-de-Chantal

Au tout début de la seigneurie, à compter de 1672, les habitants de l’île doivent traverser un bras du lac Saint-Louis pour se rendre à la paroisse de Sainte-Anne du Bout (Sainte-Anne-de-Bellevue) ou encore à Pointe-Claire. Peu content de cette situation, Joseph Trottier dit Desruisseaux encourage la construction d’une chapelle sur sa seigneurie en 1743.

Avec la croissance de la population, la petite chapelle ne répond plus aux besoins. En 1753, un échange de terrain permet aux paroissiens de se doter du terrain où se trouve actuellement l’église Sainte-Jeanne-de-Chantal. Or, ce n’est qu’en 1773 que les travaux de construction sont amorcés et les paroissiens ne peuvent qu’y entrer qu’un an plus tard.

Le site patrimonial de Sainte-Jeanne-de-Chantal s’anime tous les mercredis et jeudis de l’été avec La Chapelle enchantée. L’église se trouve au 1, rue de l’église à Notre-Dame-de-l’Île-Perrot.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*