Logo
Prendre son envol

Prendre son envol

Les Jonathan de Soulanges

Depuis 1981, l’organisme Les Jonathan de Soulanges travaille à l’épanouissement des personnes vivant avec une déficience physique ou intellectuelle. Il leur offre un lieu de rencontre, de partage et de dépassement de soi.

« Nous avons une raison de vivre : apprendre, découvrir, être libre », écrit l’auteur américain Richard Bach dans son livre Jonathan Livingston le goéland, publié en 1970. Inspirés par ce conte rempli d’optimisme, les membres fondateurs des Jonathan de Soulanges ont donné à leur regroupement le nom du goéland en quête d’absolu.

Le parallèle entre le récit de Richard Bach et l’objectif des pionniers du mouvement est évident : contribuer à repousser ses limites et à redécouvrir chaque jour son potentiel. Un lien tout à fait inspirant.

Se réaliser tous les jours

L’atelier de Saint-Polycarpe permet aux personnes vivant avec une déficience physique ou intellectuelle de pouvoir compter sur un lieu de rencontre où ils peuvent échanger avec des personnes qui partagent leur réalité. La coordonnatrice Claire Lauzon, une animatrice et une équipe de bénévoles dévoués encouragent et soutiennent les membres dans le cadre d’une foule d’activités et de services.

Pour les personnes vivant avec un handicap, cet atelier favorise l’intégration, la socialisation, la communication, la mise en application des connaissances et des acquis et le dévelop­pement de nouvelles habiletés. Chaque personne y vit son propre cheminement, à son rythme et à son plein potentiel. La joie de vivre partagée entre l’équipe, les participants et leur famille prouve l’importance de ce lieu de fraternisation dans la communauté.

Plusieurs services

Pour favoriser la créativité, la motricité et l’épanouissement des participants, ­l’orga­nisme offre, entre autres, des ateliers de travaux manuels. Par exemple, la peinture sur pièce de céramique, sur bois, à l’huile sur toile, le bricolage, l’artisanat et la décoration figurent à la programmation. Des discussions sur différents sujets d’intérêt ou d’actualité rassemblent aussi participants et membres de l’équipe.

Au-delà des activités de socialisation et de création, le regroupement propose différents services, comme l’accompagnement, l’accueil, l’écoute, le soutien, l’accès aux ressources, la défense des droits de la personne, les tâches quotidiennes, l’alphabétisation et plus encore. Chaque aspect de la vie des membres est considéré de façon à offrir une aide maximale au maintien dans leur milieu de vie. Tout cela se fait de concert avec le participant, qui prend ainsi conscience de son contrôle sur sa vie.

Depuis 1984, Les Jonathan de Soulanges ­pu­blient un petit journal tous les deux mois. Financé par des commanditaires de la région qui reconnaissent l’importance de l’organisme, ce journal est distribué localement.

Chaque semaine, de 15 à 21 personnes fréquentent l’atelier de Saint-Polycarpe pour participer aux activités tenues quatre jours par semaine.

L’aspect alimentaire

La collaboration de Moisson Sud-Ouest est importante pour cet organisme. Grâce aux denrées offertes, un repas communautaire est servi aux membres tous les mardis, de même que deux collations chaque jour. Que ce soit par une pomme, une barre de céréales ou un jus, le soutien de Moisson Sud-Ouest permet d’offrir aux membres une base alimentaire. Et cela est sans compter que les repas et les collations sont l’occasion de fraterniser.

Informations pratiques

Les personnes intéressées peuvent se rendre au 48, chemin Sainte-Catherine à Saint-Polycarpe pour visiter la boutique d’artisanat tenue par l’organisme. Si vous souhaitez adhérer au mouvement ou encore recevoir de plus amples informations à son sujet, composez le 450 265-3672.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*