Logo
Marie-Claude Nichols, mairesse de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot

Marie-Claude Nichols, mairesse de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot

Un carrefour récréotouristique

La Ville de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot jouit d’un caractère qui la distingue de ses voisines de l’île Perrot. En effet, on n’y parle pas de densification, mais d’espaces verts, et la Ville compte sur cette différence pour attirer l’œil des personnes à la recherche de détente.

« Des gens d’ici se rendent au Cap Saint-Jacques plutôt qu’à la Pointe-du-Moulin alors que le parc historique est aussi beau », lance d’emblée Marie-Claude Nichols, mairesse de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot. Elle poursuit : « Nous avons une foule d’attractions intéressantes qui nous démarquent comme le parc nautique adjacent au Parc historique de la Pointe-du-Moulin, ou encore le tour patrimonial. Pour seulement deux dollars pour l’audio-guide, les visiteurs peuvent faire le tour du territoire à vélo ou en voiture et se faire raconter l’histoire de la Ville. »

Au chapitre des lieux à découvrir sur le territoire perrotdamois, il ne fait aucun doute pour la mairesse Nichols que le parc des Mésanges figure en haut de la liste. « On y retrouve un jeu d’eau, un skate-parc qui attire des sportifs d’aussi loin que la Californie et l’activité de slackline, une forme de funambulisme », précise-t-elle.

Marie-Claude Nichols ne désire pas que le caractère vert de la Ville soit laissé de côté. « Nous avons une multitude
d’attractions qui permettent aux visiteurs de pro­fiter de la nature comme les nombreuses fermes sur le territoire et des vergers, explique l’élue. Nous avons aussi le plus gros producteur d’arbres fruitiers en Amérique du Nord avec la Grange verte et très peu de gens le savent. Nous allons aussi mettre au point un projet en agroforesterie où de nouvelles espèces d’arbres seront créées et les visiteurs pourront aller s’y promener. Il ne faut pas oublier le centre Notre-Dame-de-Fatima qui propose une foule d’activités récréotouristiques. »

Au cours des mois et des années à venir, la Ville de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot travaillera à accroître son offre récréotouristique avec la construction d’un jeu d’eau au parc des Éperviers, et la bonification du réseau de piste cyclable.

Marie-Claude Nichols est d’avis que le caractère particulier de N.-D.-Î.-P., qui transparaît dans son offre de services, doit être conservé.

« Nous avons une foule d’attractions intéressantes qui nous démarquent comme le parc nautique adjacent au Parc historique de la Pointe-du-Moulin, ou encore le tour patrimonial ».

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*