Logo
Les avis d’ébullition, pourquoi!

Les avis d’ébullition, pourquoi!

damerobinetcuisine_wbLa Ville de Saint-Lazare s’approvisionne à même la nappe souterraine. Contrairement aux villes qui s’approvisionnent dans les eaux de surface ou d’un lac, l’eau souterraine est ordinairement exempte de microorganismes pathogènes parce qu’elle est naturellement filtrée par l’aquifère, ce qui lui confère une grande qualité. C’est de l’eau pure et inodore. Toutefois, depuis 2001, l’eau est soumise aux normes et aux contrôles de qualité du Règlement sur la qualité de l’eau potable les plus rigoureux au monde, positionnant le Québec parmi les chefs de file mondiaux en matière de gestion de l’eau potable.

Alors pourquoi la Ville procède-t-elle à des avis d’ébullition?
Les avis concernant la qualité de l’eau potable sont des messages de protection de la santé publique dans le but d’informer le consommateur des mesures à prendre pour se protéger. Ils prennent 3 formes :
1-    L’avis d’ébullition
2-    L’avis de non-consommation
3-    L’avis de non-utilisation

Les avis « d’ébullition d’eau » sont de loin le type d’avis le plus commun. Les avis d’« interdiction de la consommation » et de « non-utilisation » sont émis lorsque la présence d’un contaminant chimique est soupçonnée ou confirmée dans l’approvisionnement en eau potable. Ces deux avis sont rarement émis et représentent annuellement environ 2 % de tous les avis concernant la qualité de l’eau potable au Canada.

Au Canada, la plupart des avis d’ébullition d’eau sont émis à titre préventif parce que l’équipement ou les procédés utilisés pour traiter, stocker ou distribuer l’eau potable tombent en panne, ou nécessitent des travaux d’entretien. C’est le cas à Saint-Lazare pour 99 % des avis d’ébullition qu’elle émet.

En effet, dans tous les cas où la distribution de l’eau potable est interrompue, la Ville a l’obligation d’émettre un avis d’ébullition à titre préventif, c’est-à-dire par exemple :
a.    Lors d’un bris de conduites d’eau potable;
b.    lors de travaux planifiés ou non;
c.    Lors d’un signal d’alarme qui demande la vérification d’un équipement.

La Ville a également l’obligation d’émettre un avis d’ébullition lorsque la qualité microbiologique d’un échantillon de l’eau pris à la source (donc avant le traitement au chlore) est soupçonnée, ce qui signifierait possiblement la présence micro-organismes pathogènes dans la nappe phréatique. À Saint-Lazare, ces avis arrivent très rarement, et ont découlé dans la majorité des cas d’une manipulation non conforme de l’échantillon.

La Ville de Saint-Lazare a préparé des capsules informatives sur les avis d’ébullition. Vous pouvez visionner ces capsules au www.ville.saint-lazare.qc.ca/eau. Outre ces informations, les vidéos vous renseigneront sur comment les résidents de Saint-Lazare sont informés des avis d’ébullition et quelles sont les précautions à prendre lors d’un avis d’ébullition.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*