Logo
Église Saint-Michel – Un joyau architectural authentique

Église Saint-Michel – Un joyau architectural authentique

Érigée en 1783, l’église Saint-Michel possède une architecture authentique qui a traversé les siècles et qui fait aujourd’hui du monument un attrait touristique très distinctif de la ville de Vaudreuil-Dorion.

Classée Monument historique en 1957 par le gouvernement du Québec, l’église Saint-Michel présente une construction dont l’inspiration est de tradition française. Son haut niveau de conservation lui a permis de traverser les années, de telle sorte qu’elle représente aujourd’hui un véritable joyau pour les amateurs de culture et de patrimoine architectural.

La richesse de son ornementation, qui compte 23 œuvres d’art également classées en 1965, distingue l’établis­sement religieux des autres lieux patrimoniaux. De nombreux artistes, illustres sculpteurs et peintres tels que Liébert, Quevillon, Achim, Berczy et Meloche, ont apposé leur griffe à même le chœur, la voûte et la nef de l’église.

L’histoire de l’église étant intimement liée à celle de la famille seigneuriale de Lotbinière, l’établissement religieux compte quelques rappels de cet attachement. C’est notamment le
cas de la chapelle Saint-Louis, où la présence des de Lotbinière est exprimée par un banc seigneurial et des stèles funéraires.

Une église au décor unique

Débutés en 1783, les travaux de cons­truction de l’église sont complétés en 1787. À l’exception de la façade qui a été refaçonnée en 1859, l’architecture de l’église Saint-Michel s’inspire de la tradition française des églises à plan jésuite à chapelles latérales qui, par leur grande solidité, s’adaptent
parfaitement au climat canadien. Cette architecture sera reprise sur des centaines d’églises à partir de 1790.

Par la suite, l’ornementation de l’établis­sement s’est développée au fil du temps. Le tabernacle, complété en 1794, a été sculpté par l’artiste français de renom Philippe Liébert. Ce dernier a également réalisé le banc d’œuvre à l’usage des marguilliers, les autels latéraux et plusieurs autres éléments de décor quelques années plus tard. Quevillon, un artiste en vogue de Montréal, prend le relais et réalise une corniche ornementale et la boiserie du sanctuaire.

L’église Saint-Michel se dota également d’œuvres uniques, dont la plus connue est certainement la peinture de Saint Michel précipitant l’ange rebelle dans l’enfer. Cette œuvre, placée dans le chœur, a été réalisée par le peintre architecte Berczy.

Enfin, l’établissement compte également plusieurs pièces d’orfèvrerie sacrées : ostensoir, ciboire, calice, et plus encore, dont plusieurs sont confec­tionnées par Charles Duval, Paul Morand, Ignace-François Delzenne, Pierre Huguet, Robert Cruickshank et Salomon Marion.

Visites guidées

L’église Saint-Michel représente un lieu rassembleur et incontournable pour les résidents de la région de Vaudreuil-Soulanges. Elle se fait l’hôte de nombreux événements artistiques et culturels tels que des concerts classiques et populaires, son site représentant un choix par excellence en raison de son acoustique remarquable. De nombreuses activités variant au fil des saisons prennent racine en périphérie de l’église, ou à même le site. C’est le cas de rassemblements hivernaux et culturels.

C’est donc dire que l’église Saint-Michel regorge d’histoire et de trésors à découvrir. Elle est ouverte pour les visites libres du dimanche au vendredi, de 10 h à 16 h, durant la période estivale. Pour les visites de groupe ou encore pour les visites libres en dehors de cette période, il faut prendre rendez-vous en composant le 450 455-4282. L’établissement est situé au 414, ave­nue Saint-Charles, à Vaudreuil-Dorion.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*