Logo
Éco-centre à Vaudreuil-Dorion : L’écoresponsabilité pour tous

Éco-centre à Vaudreuil-Dorion : L’écoresponsabilité pour tous

Vaudreuil-Dorion dispose de son propre Éco-centre, le premier sur le territoire de la MRC de Vaudreuil-Soulanges.

Fruit d’un travail concerté de longue haleine, l’Éco-centre de Vaudreuil-Soulanges a nécessité des investissements dépassant le 2,9 millions de travail. Concrètement, le nouveau centre offre un service de gestion des matières résiduelles. En déposant leurs déchets recyclables à la nouvelle infrastructure, les Vaudreuil-Soulangeois s’assurent de diminuer leur empreinte écologique. De plus, les responsables de la MRC se sont assurés que le nouveau service respecte l’approche des 3RV (réduction à la source, réemploi, recyclage et valorisation).

En favorisant la récupération et la valorisation, l’Écocentre de la MRC de Vaudreuil-Soulanges, situé au 2800, rue Henry-Ford à Vaudreuil-Dorion, permet de détourner des sites d’enfouissement une quantité importante de résidus et de leur donner une deuxième vie. Majoritairement, les citoyens apportent des matériaux de construction et d’excavation, de vieux meubles et électroménagers. L’année dernière, le nombre d’usagers a doublé pour atteindre une moyenne de 546 visites par semaine. Ce sont 22 % des foyers de la MRC qui ont eu recours au service du centre. Toutefois, en augmentant le nombre d’heures d’ouverture, le temps d’attente demeure court. Rappelons que pour bénéficier des services de l’Écocentre, les citoyens doivent présenter une preuve d’identité avec photo et une preuve de résidence dans l’une des 23 municipalités de la MRC.

L’Éco-centre en bref

Selon Guy-Lin Beaudoin, directeur général de la MRC, les gestionnaires qui se sont chargés de la préparation du projet d’écocentre ont profité du fait que leur réalisation ne soit pas la première au Québec. « Nous avons visité de nombreux écocentres et nous nous sommes inspirés des bonnes idées que nous avons vu un peu partout », a expliqué le gestionnaire.
De plus, le directeur général et le préfet de la MRC s’entendent pour dire que d’autres centres semblables devraient voir le jour dans la région.  « Nous visons à offrir une couverture maximale du territoire », d’expliquer Guy-Lin Beaudoin. D’ailleurs, un Éco-centre a récemment vu le jour à Pincourt pour mieux répondre aux résidents du secteur de l’île Perrot. Pour obtenir plus d’informations sur les matières acceptées aux centres, ainsi que leurs horaires, rendez-vous au www.mrcvs.ca/ecocentre.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*