Logo

Des athlètes de Vaudreuil-Dorion font belle figure

laurenceLaurence Lauzon-Garand n’a que 15 ans et joue au volleyball depuis l’âge de 9 ans. Elle a représenté le Sud-Ouest en volleyball de plage féminin dans le cadre des 49es Finales des Jeux du Québec à Longueuil.

Elle était en cinquième année quand le sport l’a happée de plein fouet. « J’ai commencé en même temps que ma sœur plus âgée, Andrée-Ann. Elle faisait ses débuts avec les Citadins. J’ai fait la même chose », explique la souriante jeune athlète qui a découvert récemment le plaisir de pratiquer son sport sur le sable chaud et sous un soleil ardent. « Je disputais des matchs dans la Ligue du mercredi sur les terrains du parc de la Paix à Vaudreuil-Dorion et j’adorais ça. Le soleil, l’ambiance relaxe. J’aime beaucoup le volleyball de plage, même si je suis meilleure à l’intérieur. C’est plus facile pour les sauts », lance la pétillante Vaudreuilloise qui adore les installations offertes par Vaudreuil-Dorion en matière de sports.

Sélectionnée

Si elle faisait partie de l’équipe de volleyball intérieur il y a deux ans à Shawinigan, la jeune athlète a voulu tenter sa chance sous les ordres de l’entraîneur Michel Manning. « Je me suis essayée et j’ai été sélectionnée. Je suis bien contente, parce que la fille avec qui je joue est ma partenaire depuis cinq ans », affirme celle qui fait équipe avec Émilie Pilon de Huntingdon.

Quant aux Jeux du Québec, elle est contente de renouveler l’expérience. « C’est super de vivre cette ambiance. C’est différent de la dernière fois où je le faisais avec une équipe de dix. Là, il y a nous deux et nos entraîneurs, Michel et Ariane Fournier », dit-elle. Ariane Fournier est également de Vaudreuil-Dorion.

Citadins nombreux

corriveauLaurence n’était pas la seule athlète de Vaudreuil-Dorion membre des Citadins à se joindre à cette finale. On peut aussi mentionner la jeune Arielle Corriveau qui prenait part au premier bloc des Jeux en natation.

Si elle n’a pas raflé de médailles, la nageuse émérite récoltait de bons mots sur son enthousiasme et son esprit sportif de la part des entraîneurs, de ses coéquipiers et du missionnaire de l’équipe, Charles Gascon.

andaloussiSur la piste, on retrouvait Najib El Andaloussi, un jeune coureur de demi-fond qui n’a pas fait mentir sa réputation sur le 800 mètres. Il a remporté l’or aisément lors de sa prestation sur la piste de l’arrondissement Longueuil. Il a survolé la piste en une minute, 57 secondes et 30 centièmes. L’athlète entraîné par Claude David du Club d’athlétisme Vaudreuil-Dorion était tout feu tout flamme quelques secondes après son sacre. « Je suis fier parce que j’ai bien couru », a dit le jeune athlète qui a échoué dans sa tentative de doubler sa récolte lors du 1500 mètres lundi matin. Il a terminé quatrième.

Bousculé par ses adversaires au départ de son 800 mètres, El Andaloussi n’a pas mâché ses mots. « Moi j’embarque sur la piste pour terminer premier. Il n’y a personne qui va m’empêcher de faire ma place. C’est moi qui vais la faire », a dit le coureur des Citadins qui avait encore de l’énergie à la fin de sa course. Il a levé un bras vers le ciel pour concrétiser son exploit.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*