Logo
Bilan d’un projet innovateur

Bilan d’un projet innovateur

Je suis…

Deux ans après le lancement du fameux projet de médiation culturelle Je suis…, les Hebdos du Suroît ont rencontré son instigateur, Michel Vallée.

La population de Vaudreuil-Dorion ayant passé de quelque 12 000 à 30 000 habitants en 12 ans, la Ville devait répondre à une nouvelle réalité : l’immigration. « Je suis… crée des lieux de rencontre pour que les gens apprennent à se connaître et à vivre ensemble. Il veut se coller à la société », explique Michel Vallée.

Lancé en août 2010, le projet fait encore beaucoup parler de lui. « Il a atteint une belle vitesse de croisière », estime le directeur du Service des arts et de la culture de Vaudreuil-Dorion. Si l’objectif de départ était de tenir 125 activités de médiation culturelle en un an, on peut dire mission accomplie. En effet, Michel Vallée et son équipe en organisent près de 200 par année. Le taux de participation reflète bien à quel point les citoyens adhèrent au concept de médiation culturelle.

En plus des activités à grand déploiement,  Je suis… propose des ateliers qui ne s’adressent qu’à un groupe de personnes en particulier : notamment des classes d’écoles primaires, des résidents de centres d’hébergement et des personnes vivant avec la trisomie ou un trouble envahissant du développement. Bref, le projet touche tout le monde, sans exception.

Un monument moderne

Selon Michel Vallée, la Ville a fait preuve de courage lorsqu’elle a adhéré au projet. Loin de faire les choses à moitié, elle a même accueilli l’idée du monument de 29 pieds au parc de la Maison-Valois. « Il fallait être visionnaire pour installer ça! » s’exclame le passionné de culture.

À ses débuts, l’œuvre a suscité de fortes réactions auprès des citoyens. Si certains ne l’ont toujours pas adoptée, d’autres la considèrent déjà, après deux ans seulement, comme un élément important de la communauté et du paysage. D’ailleurs, lorsque l’éclairage de nuit a fait défaut, plusieurs Vaudreuillois ont téléphoné à la Ville pour demander qu’on règle le problème dans les meilleurs délais.

Un concept à long terme

Je suis… poursuivra ses activités de nombreuses années. Pour le moment, la priorité du Service des arts et de la culture consiste à continuer son travail et à maintenir les projets à succès. Pour savoir ce qui fonctionne le mieux, des intervenants sont sur le terrain pour recueillir les impressions des participants. D’ailleurs, Michel Vallée incite les citoyens à envoyer leurs suggestions d’activités à artsetculture@ville.vaudreuil-dorion.qc.ca.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*