Logo
225 ans plus tard

225 ans plus tard

Église de Saint-Michel

Cette année, la paroisse Saint-Michel souligne le 225e anniversaire de l’église de Saint-Michel.

Si la construction de l’église fut entamée en 1783, c’est en 1787 que l’abbé Deguire décida de décorer l’intérieur du bâtiment. Il commença par le tabernacle, puis les deux hôtels, avant de rendre l’âme en 1815. Il fallut 19 ans avant que les travaux ne reprennent. L’église de Saint-Michel fut classée monument historique en 1957 grâce aux démarches du chanoine Adhémar Jeannotte.

Cette construction, d’inspiration française, a traversé les siècles en préservant son caractère authentique. La richesse de son ornementation la distingue des autres lieux patrimoniaux. L’empreinte d’illustres sculpteurs et peintres, tels Liébert, Quevillon, Achim, Berczy et Meloche, en décorent le chœur, la voûte et la nef.

Intérieur de l'égliseDe la concession de Quinchien au XVIIIe siècle jusqu’à cette deuxième décennie du XXIe siècle, l’église de Saint-Michel traduit l’extraordinaire capacité à s’adapter aux réalités des quatre siècles de vie québécoise et canadienne. Multifonctionnelle, elle poursuit plusieurs missions. En tant que lieu d’identité chrétienne, elle s’ouvre à diverses identités d’ordre historique, spirituel, artistique et culturel : célébrations des rites et coutumes de la foi catholique, visites guidées, concerts et spectacles, expositions thématiques.

Cure de rajeunissement

Aujourd’hui sous la direction de l’abbé Normand Bergeron, l’établissement a récemment fait l’objet d’une restauration. Si les bancs ont été restaurés, l’église a toutefois conservé le banc seigneurial. Celui-ci est réservé aux seigneurs de l’endroit, en l’occurrence les Lotbinière-Harwood et leurs descendants.

Outre son intérieur, l’église subit une cure de rajeunissement en matière d’activités. Prochainement, elle sera l’hôte d’une exposition de graffitis, en collaboration avec le Comité jeunesse La Presqu’île et le projet Zone de Graff. Après plusieurs ateliers où les jeunes étaient invités à créer des œuvres d’art sous forme de graffitis, le public pourra admirer leurs tableaux. L’exposition aura lieu du 18 au 31 octobre.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*