Logo
Un spectacle signé Chaplin

Un spectacle signé Chaplin

Une mise en scène de calibre international

Le spectacle du Grand cirque, hôte de la compétition internationale de cirque de Vaudreuil-Dorion, offre de nombreuses nouveautés pour sa deuxième édition. Toute une expérience pour les spectateurs qui auront droit à une présentation d’envergure internationale.

Lors de l’édition 2012 du Festival de cirque Vaudreuil-Dorion, Eugène Chaplin, fils du légendaire Charlie Chaplin, avait accepté avec joie d’agir à titre de porte-parole de cet événement, poussé par son sens de l’aventure et son amour inconditionnel du cirque. Ravi de son expérience et charmé par l’enthousiasme des gens de Vaudreuil-Dorion et des environs, Eugène Chaplin sera de retour pour l’édition 2013 du festival, mais cette fois à titre de metteur en scène du spectacle du Grand cirque qui accueille la compétition internationale au terme de laquelle sera décerné un prix unique en son genre.

Créatif, cet Eugène Chaplin

Lorsque l’on porte le patronyme de Chaplin, il ne faut pas s’étonner que les gens fassent fréquemment référence au lien qui nous unit à la célèbre étoile des films muets qui a marqué l’histoire du cinéma. Toutefois, cette filiation et ces références n’agacent pas Eugène Chaplin. Fier de ses origines, Eugène se fait au contraire un véritable devoir de conserver vivante et actuelle la mémoire de son père.

Son étonnante carrière ne repose toutefois pas sur cet illustre nom de famille. En effet, au fil des ans, cet artiste s’est distingué par sa vision esthétique aiguisée, son sens aigu du spectacle et sa profonde sensibilité. Autant de qualités qui ont forgé sa réputation au-delà de l’ombre de Charlot.

C’est au cours de ses études de théâtre, en Angleterre, qu’Eugène Chaplin s’est découvert un intérêt marqué pour la mise en scène. Fasciné et interpelé par la conception des performances et le jeu des émotions, il a alors décidé de se diriger dans cette voie.

Durant sa carrière, il a également développé une passion pour le domaine sonore. En qualité d’ingénieur du son dans un studio américain, il a notamment eu la chance de travailler avec les Rolling Stones, David Bowie et Queen. Eugène Chaplin a également touché au cinéma en réalisant des documentaires, dont un célèbre hommage à son père.

Le cirque, une vocation

Mais aujourd’hui, sa carrière de metteur en scène de cirque occupe la plus grande partie de son temps. Ayant grandi auprès d’un père comédien et amateur de cirque, Eugène a été fasciné tôt par cet univers étonnant. « J’ai toujours été un passionné du cirque, raconte-t-il. Quand j’étais tout petit, mon père m’amenait voir les spectacles de cirque en Suisse. Je me levais tôt le matin pour assister au montage des chapiteaux et à l’arrivée des animaux. »

Depuis quelques années, Eugène Chaplin travaille comme metteur en scène et directeur artistique de différents cirques, notamment le cirque suisse traditionnel Nock. Il reconnaît avoir une grande admiration pour les artistes de cirque, et une véritable passion pour les bêtes qui participent aux numéros.

Créer une symphonie

Au cirque, les réflexes et la vision du metteur en scène ne sont pas les mêmes qu’au théâtre, ou que sur un plateau de cinéma. Puisqu’au cirque, il n’y a pas de paroles, ce sont en effet les émotions et le rythme qui prennent le dessus. Et c’est justement ce qui inspire Eugène.

Pour la compétition internationale qui se tiendra à Vaudreuil-Dorion, Eugène Chaplin devra relever de multiples défis : assurer le rythme et la ligne directrice du spectacle, jouer avec les décors, la lumière et la musique, en plus de ponctuer le tout d’émotions et de moments forts. À titre de chef d’orchestre, il coordonne l’ensemble des éléments du spectacle avec un professionnalisme, une créativité et une habileté hors du commun qui en mettra plein la vue aux spectateurs.

Et le Chaplin est décerné à…

C’est d’ailleurs grâce à l’intérêt d’Eugène Chaplin pour le Festival international de Cirque Vaudreuil-Dorion que les organisateurs ont eu l’honneur d’obtenir les droits de création d’un trophée à l’effigie du grand Charlie Chaplin. La statuette de bronze représentant l’acteur sera remise au numéro gagnant de la compétition internationale. Il s’agit de la toute première fois qu’un trophée Charlie Chaplin sera décerné, un véritable honneur pour la région de Vaudreuil-Dorion qui s’inscrit ainsi dans l’histoire de cette immense célébrité. De toute évidence, les artistes de cirque souhaiteront mettre la main sur ce trophée unique et prestigieux.

Ce n’est pas surprenant qu’un trophée Charlie Chaplin soit remis dans le cadre d’un événement de cirque, plutôt que lors d’un événement lié au monde du cinéma étant donné que Charlie Chaplin était lui-même fervent de cirque. D’ailleurs, dans le film de 1928 intitulé Le Cirque, l’univers improvisé de Chaplin se mêle à celui du cirque. Chaudement reçu, ce film lui aura valu son premier « Academy Award ».

Au cours de sa carrière, Chaplin s’est lié d’amitié avec un grand du monde du cirque : l’incontournable clown Grock, avec qui il partageait la passion pour la comédie. Il était donc tout naturel que le trophée Charlie Chaplin consacre le talent et la créativité d’artistes qui s’illustrent dans ce monde coloré et enraciné dans la tradition européenne. Une tradition qui, désormais, possède un pied-à-terre en sol vaudreuil-soulangeois…

Dans l’attente des festivités, laissez-vous gagner par l’esprit du cirque en parcourant ce cahier spécial que vous offrent les Hebdos du Suroît!

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*