Logo
Vaudreuil-Dorion : Une ville, une synergie

Vaudreuil-Dorion : Une ville, une synergie

Le Je suis…. fête cette année ses cinq années d’expérience. Photothèque

Le Je suis…. fête cette année ses cinq années
d’expérience. Photothèque

La fusion de Vaudreuil-Dorion fut le travail d’une poignée d’hommes et de femmes qui croyaient au bien-fondé de leur projet. Vingt ans plus tard, toute la communauté profite de cet événement marquant pour la région. Regard sur Vaudreuil-Dorion et ses citoyens.
L’entité administrative résultant de la fusion de Vaudreuil et Dorion joue aujourd’hui le rôle officieux de capitale ou chef-lieu de la région de Vaudreuil-Soulanges. L’union de 1994 a permis la mise en commun de ressources et surtout d’un capital humain déjà impressionnant à l’époque.
Aujourd’hui, ce sont près de 37 000 habitants qui assurent la prospérité et la croissance de Vaudreuil-Dorion. Le profil démographique vaudreuillois est marqué par la jeunesse. En effet, selon des données de 2011, près des deux tiers de la population est âgée de moins de 40 ans.
Aussi l’âge médian des résidents est-il de 37 ans. Rappelons, par ailleurs, que la croissance démographique de Vaudreuil-Dorion figure parmi les plus performantes au Québec, ayant même été championne provinciale deux années de suite. Cette augmentation fulgurante s’explique aussi par le fait que la Ville est assurément la plus multiculturelle des municipalités vaudreuil-soulangeoises. Effectivement, le nombre de citoyens n’ayant pas le français ni l’anglais comme langue maternelle a doublé de 2006 à 2011, passant de 2110 à 4240.

Cohésion

Face à ce déferlement populationnel, la Ville de Vaudreuil-Dorion, en 2010, a décidé de prendre les rênes de son développement. En lançant le projet de médiation culturelle Je suis…, elle désirait créer une fierté et un sentiment d’appartenance autour de la nouvelle ville. Pour ce faire, l’administration lance des invitations à sa population de se retrouver pour échanger. Les responsables du projet souhaitent ainsi former une identité sur la richesse des différences. Au-delà des récompenses reçues depuis maintenant près de quatre ans par Je suis…, les autorités municipales sont fières des retombées sur le terrain et pour les Vaudreuillois.

En mouvement

Vaudreuil-Dorion profite maintenant de la croissance de ses différents secteurs pour rayonner autant dans la région que dans la province. Les exemples où la ville se démarque comme chef de file sont nombreux.

Avec son Festival international de cirque, dans lequel les descendants de Charlie Chaplin se sont impliqués, la Ville s’est forgé une renommée dans le  domaine culturel. Elle a aussi été en mesure d’attirer et de sécuriser un investissement de 1,3 milliard de dollars de la firme Ericsson : le rêve de toutes les municipalités, selon le maire Guy Pilon. Soulignons, en conclusion, que le projet Je suis… s’est vu remettre le titre de la pratique exemplaire en développement culturel local dans la francophonie canadienne et le prix Ovation municipale de l’Union des municipalités du Québec.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*