Logo
Salaberry-de-Valleyfield – Plage, croisière et histoire pour petits et grands

Salaberry-de-Valleyfield – Plage, croisière et histoire pour petits et grands

complexe_wb« Si vous venez ici, vous pouvez passer  plus d’une journée et avoir une série d’activités à faire en famille », lance le maire de Salaberry-de-Valleyfield, Denis Lapointe.

Il n’y a pas que les singes du Zoo de Granby qui peuvent faire sourire autant les enfants que les parents. Chaque membre de la famille trouvera son compte au parc régional des Îles-de-Saint-Timothée. Plage de sable, module de jeux pour enfants, mini-tyrolienne, sentiers pédestres et location d’embarcations. Il ne reste plus qu’à préparer un pique-nique pour une journée familiale réussie.

Un autre endroit de prédilection pour la baignade est sans contredit le complexe aquatique du parc Delpha-Sauvé. Inauguré il y a seulement deux ans, le site propose une piscine chauffée, une glissade, une rivière à courant, des couloirs de nage, une pataugeoire, des jeux d’eau et une aire de jeux. Accessible à vélo, l’entrée du site est gratuite pour les enfants sur présentation d’une preuve d’embarquement du jour même de la navette des canaux. La combinaison vélo-navette-baignade risque fortement de plaire aux petits comme aux grands.

Tout le monde à bord

Pour se payer un voyage culturel sans s’éloigner, les familles pourront s’embarquer pour une balade sur la thématique Bayou à bord du bateau-mouche qui sillonnera le lac Saint-François. La croisière d’une durée de 2 h permettra de s’imprégner de la culture louisianaise avec un repas cajun et une ambiance jazzée. Il faudra réserver tôt pour profiter de cette nouveauté 2016, car seulement trois dates sont disponibles : 24 juin, 29 juillet et 26 août.

Pour se faire transporter dans l’histoire et sur l’eau, des excursions guidées sont aussi proposées les dimanches du 26 juin au
28 août. Un guide du Musée de Société des Deux-Rives (MUSO) se joint à l’équipage pour livrer une interprétation maritime et industrielle de la région.

Pour en apprendre davantage sur l’histoire des industries et des conditions de travail, les familles pourront se diriger vers le MUSO où l’exposition MOCO / L’étoffe d’une ville les attend.

Pour en apprendre davantage sur l’histoire des industries et des conditions de travail, les familles pourront se diriger vers le MUSO où l’exposition MOCO / L’étoffe d’une ville les attend.

Pour en apprendre davantage sur l’histoire des industries et des conditions de travail, les familles pourront se diriger vers le MUSO où l’exposition MOCO / L’étoffe d’une ville les attend.

Les jeunes de 6 à 12 ans s’intéressant au patrimoine, à l’histoire et à l’art peuvent s’inscrire aux camps de jour. Deux nouvelles thématiques sont offertes, cette année : Recycle art et On tisse le monde. La période d’inscription se termine le 12 juin. 

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*