Logo
Entrevue : L’Ouest-de-l’Île selon Frank Scarpaleggia

Entrevue : L’Ouest-de-l’Île selon Frank Scarpaleggia

Résident de Kirkland et député libéral de Lac-Saint-Louis depuis 2004, Frank Scarpaleggia se dit fier de l’effervescence et de la diversité de sa communauté.

Lorsqu’il a été élu pour une première fois sous la bannière libérale en 2004, Francis Scarpaleggia était déjà bien enraciné dans l’Ouest-de-l’Île. Au fil des années, il a été témoin de l’évolution de sa région. « Avec les années, la population de l’Ouest-de-l’Île a beaucoup augmenté. Malgré une croissance du bassin de population, le même esprit de communauté anime la région », explique le député fédéral.
Selon lui, l’Ouest-de-l’Île se caractérise par son esprit de communauté marquée. Des groupes communautaires dynamiques et des citoyens tissés serrés donnent un cachet très humain à cette collectivité diversifiée.

Effervesence dans divers domaines

« L’Ouest-de-l’Île, c’est également une communauté branchée sur la culture. Il se passe des choses vraiment remarquables chez nous », laisse savoir Francis Scarpaleggia. En effet, il cite en exemple le dynamisme de la Salle Pauline-Julien et le Festival de la voix, entre autres, pour souligner l’intérêt pour l’art et la culture dans le secteur.
Pour le député fédéral, l’Ouest-de-l’Île se démarque également par ses moteurs économiques. « Nos parcs industriels, dont celui de Baie-D’Urfé, permet la création de nombreux emplois qui sont entre autres occupés par des gens de Vaudreuil-Soulanges », explique-t-il.

Lieux d’intérêt

Qu’est-ce que l’Ouest-de-l’Île a à offrir aux gens de Vaudreuil-Soulanges ? « Autrefois, il fallait se rendre au centre-ville de Montréal pour une sortie culturelle, ou pour avoir accès à de nouveaux commerces. Aujourd’hui, on retrouve tout dans l’Ouest-de-l’ÎÎe ! Nos noyaux villageois, comme celui de Sainte-Anne-de-Bellevue ou de Pointe-Claire, possèdent des magasins et des restaurants uniques », dit-il.

Dossiers à observer

Au service de sa communauté, Francis Scarpaleggia compte travailler sur plusieurs dossiers d’importance. Pour lui, la protection de l’eau et le transfère de l’Hôpital des Anciens-Combattants demeurent des priorités. De plus, un autre dossier mobilise son intérêt, dans le but de favoriser la mobilité des citoyens. « Je voudrais vraiment voir le dossier du train de l’ouest prendre forme », expose-t-il.
« Je suis vraiment fier de représenter la communauté de l’Ouest-de-l’Île, et j’encourage les gens de Vaudreuil-Soulanges à la redécouvrir! », conclut-il.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*